Les risques de maltraitance sont quatre fois plus élevés pour les personnes souffrant de troubles mentaux ou de comportement que pour les autres. Le Comité de Prévention du crime Ottawa mène des efforts pour corriger ce problème dans le cadre de la campagne S’engager contre l’abus envers les personnes ayant un handicap (CODA).

PCO finance également les travaux de recherche et les initiatives qui permettent de faire la lumière sur cet important problème dans notre collectivité et d’y apporter des solutions.

S’engager contre l’abus envers les personnes ayant un handicap

S’engager contre l’abus envers les personnes ayant un handicap (CODA) est une initiative communautaire ayant pour but le renforcement de la capacité communautaire pour s’attaquer à la violence envers les personnes handicapées au moyen de la prévention et de la sensibilisation.

L’initiative CODA est un lieu de discussion ouvert, elle permet la réalisation d’études et établit les priorités émergentes pour influer sur les décisions touchant les politiques, les lois, le financement et les services. CODA fait également la promotion des droits et besoins des personnes souffrant d’un handicap. Notre but est de briser le silence autour de la maltraitance commise contre les personnes ayant un handicap et de créer des réseaux de partenariat et des initiatives efficaces.

Vous pouvez consulter les documents Mandat et Définitions d’abus. Le comité de cette initiative se réunit tous les deux mois.

Abus

N’importe qui peut être victime d’abus. Une personne qui sait reconnaître la maltraitance est plus à même de la dénoncer et d’assurer sa sécurité.

Un abus est un acte de violence qui cause un préjudice physique, psychologique ou financier à une personne. Il peut se produire à la maison, dans la rue, dans le transport en commun ou dans un établissement (école, local de garde à vue, prison, hôpital, etc.).

L’abus est une affaire de pouvoir et de contrôle. Les personnes qui ont du pouvoir peuvent abuser de celles qui en ont moins. Dans un contexte de discrimination fondée sur la capacité physique ou mentale, les personnes ayant un handicap sont vulnérables à la maltraitance.

Il existe différents types d’abus : violence physique, abus sexuel, violence psychologique, exploitation financière, négligence ou abandon, et violence spirituelle.

Consultez la brochure d’information pour en apprendre davantage sur l’abus envers les personnes handicapées et sur ce que vous pouvez faire pour l’empêcher. Vous pouvez également en commander des exemplaires en remplissant le formulaire de commande en ligne.