Nous appuyons vigoureusement les travaux de recherche qui permettent de mieux comprendre le problème de la violence fondée sur le sexe. Nous diffusons nos connaissances dans le cadre de nos conférences et de nos rapports de recherche.

Nous collaborons aussi avec les groupes qui militent pour mettre un terme à la violence fondée sur le sexe. Ensemble, nous tâchons de participer aux dialogues et d’apporter des solutions à des problèmes comme la violence fondée sur le sexe, la consommation de l’alcool chez les jeunes et la mobilisation des hommes dans la prévention de la violence.

Renseignez-vous sur :

Projet SoundCheck  

Avec le concours de Prévention du crime Ottawa, le Sexual Assault Network a noué un partenariat avec la Coalition d’Ottawa contre la violence faite aux femmes pour lancer le projet SoundCheck. Grâce à ce projet, les bénévoles qui participent aux événements apprennent à dépister les situations qui peuvent s’apparenter à des agressions sexuelles à l’occasion des grands festivals et des événements majeurs et à intervenir dans ces situations.

Une étude menée en 2014 dans le cadre du Programme de soins aux victimes d’agressions sexuelles et d’abus par un partenaire de l’Hôpital d’Ottawa révèle que parmi les 204 nouveaux cas d’agression sexuelle signalés dans le cadre du programme en 2013, 25 % se sont produits à l’occasion de festivals, de fêtes ou d’événements majeurs.

Les bénévoles qui travaillent au Bluesfest, à l’Escapade Music Festival et aux festivités de la Fête du Canada à Kanata ont tous suivi cette formation. Ils ont appris les stratégies d’intervention en cas d’agression sexuelle et les moyens d’aider les victimes.

Je peux MANifester le changement

Je peux MANifester le changement est un programme qui aide les hommes et les adolescents à apprendre à prévenir la violence fondée sur le sexe. Ce projet encourage le dialogue et permet de mieux connaître la culture et les comportements à l’origine de la violence fondée sur le sexe et de découvrir comment on peut faire partie de la solution.

Dirigé par la Coalition d’Ottawa contre la violence faite aux femmes, ce projet a vu le jour sous la forme d’une série de dialogues et d’ateliers. Il a permis de rejoindre plus de 1 800 jeunes hommes à Ottawa.

Ce programme prévoit des activités de formation des formateurs en collaboration avec des organismes locaux et des agences au service des jeunes, qui offrent cette formation aux jeunes hommes socialement marginalisés.

Ces séances de formation permettent aux hommes de discuter, en toute sécurité, de leurs questions et de leurs motifs de préoccupation, sans avoir l’impression d’être intimidés ou jugés. Les hommes apprennent aussi à utiliser les techniques d’intervention auprès des témoins pour intervenir dans les situations malaisantes.

Prévention du crime Ottawa a offert un soutien financier pour le démarrage du programme entre 2014-2018.  Le programme est maintenant subventionné par la Fondation Trillium.

Pour en savoir davantage, nous vous invitons à consulter le site Web du programme.

Médias sociaux et violence

Les médias sociaux peuvent jouer un rôle à la fois tragique et bouleversant dans la violence fondée sur le sexe. Il s’agit d’un problème auquel il faut être attentif.

Réseaux sociaux et enfants

Prévention du crime Ottawa a mis au point le Coin‑coin des réseaux sociaux pour les enfants de 8 à 12 ans. Cet outil interactif donne des conseils pour aider les jeunes à rester en sécurité sur différentes plateformes de réseaux sociaux. Il existe aussi une fiche de conseils sur les réseaux sociaux pour permettre aux parents de connaître le fonctionnement de ces plateformes et de savoir ce qu’il faut surveiller.

Réseaux sociaux et adolescents

De concert avec la Coalition d’Ottawa contre la violence faite aux femmes, Prévention du crime Ottawa a commandé un travail de recherche qui a permis de publier le rapport intitulé La violence sexuelle, les médias sociaux et les jeunes.